QUELLE CITOYENNETE POUR QUELLE SOCIETE ?

 

« Le citoyen est un être éminemment politique qui exprime non pas son intérêt individuel, mais l'intérêt général. Cet intérêt général ne se résume pas à la somme des volontés particulières mais la dépasse »

Jean-Jacques Rousseau

 

Il nous semble important de comprendre les mécanismes de société qui mènent à la précarisation sociale et économique d’une partie toujours plus importante de la population.

Ce projet de service citoyen nous paraît idéal dans cette optique par les questions de fond qu’il soulève en remettant en cause les paradigmes de notre société pour en proposer de nouveaux, centrés sur l’humain et non plus sur la recherche du profit.

La citoyenneté est une utopie qui se construit au quotidien par l’action et l’engagement des citoyens, à travers les multiples relations sociales. Autrement dit, le citoyen est une espèce « active » de gouverné alors que le sujet en représenterait la forme « passive ». (adapté de Arendt, 1983)

A travers les notions d’appartenance, de droits et de devoirs, mais encore de participation, nous souhaitons ouvrir une réflexion qui permette dans un premier temps d’identifier et de comprendre en quoi la citoyenneté est en crise de nos jours.

Dans un deuxième temps, nous démontrerons qu’il existe des formes alternatives de citoyenneté et des initiatives qui se développent afin de faire face à ce modèle en crise. Nous tenterons d’expliquer en quoi le service citoyen pourrait être un outil précieux pour reconnaître, valoriser et renforcer ces alternatives et représenter un grand apport pour la société dans une perspective d’un véritable changement social.

Cette réflexion nous paraît indispensable dans le contexte de crise socioéconomique actuelle. Le service citoyen pourrait encourager les habitants à réinvestir ces espaces de citoyenneté alternatives, pour construire ensemble une société plus juste et harmonieuse.

« […] la citoyenneté n’est pas donnée, elle n’est jamais acquise une fois pour toutes. C’est une construction des hommes, une « utopie créatrice » qu’eux seuls peuvent et doivent faire évoluer et défendre. » [1]


[1] « Qu’est-ce que la citoyenneté ? », Dominique SCHNAPPER et Christian BACHELIER, éd. Gallimard, 2000