Les bénéficiaires et les activités

Le service citoyen a cette particularité qu'il peut être proposé autant à des personnes bien intégrées dans la société qu’à des personnes en rupture ou marginalisées. Nous voulons démontrer qu’il peut être profitable aussi bien à la personne qui l’accomplit, aux milieux associatifs et institutionnels qui servent de lieux d'accueil, qu' à la société dans son ensemble.

Les activités qui se réaliseraient dans le cadre d’un service citoyen doiventt être vastes et variées. Donner un cours de français à des migrants, servir des repas aux plus démunis, moniteur en camp de vacances aller visiter une voisine qui souffre de solitude, organiser la fête de quartier sont déjà des formes d’engagements citoyens. Il s’agit de renforcer ce qui existe dans le cadre des nombreux clubs ou associations du canton.

« […]Les entraîneurs bénévoles des clubs sportifs, pour moi c’est déjà un service citoyen […] des gens qui sont engagés dans quelque chose qui est reconnu comme étant positif […] les permanences au magasin du monde, qui vont promouvoir un certain type de consommation, etc. »  Guillermo Montano

De plus, ces activités pourraient ainsi valoriser et mettre à profit (échanger) les compétences de chacun dans le cadre d’un engagement citoyen :

« Une coiffeuse pourrait tout à fait aller coiffer des personnes âgées, handicapées ou des enfants malades. […] que ce soit une activité dans le prolongement du savoir-faire de cette personne. » Yasmina Tippenhauer